skip to Main Content

DEMAIN AU JARDIN, C'EST...

UN MARAICHER

  • Rémi
  • Double Papa trentenaire
  • Pas célibataire
  • Ingénieur BTP de formation
  • Passionné de ponts
  • Ayant l’envie de mettre sa graine pour changer le monde
  • Pas le permis tracteur
DSCN1479
Demain au jardin - Studieux

UN PROJET

(personnel et familial)

Une reconversion professionnelle de 42 mois pour enfin devenir Acteur du changement.
Formations longues et courtes, salariat, stages, documentation, bénévolat, « Le jardin pour les Nuls » : je me suis donné les moyens de mes ambitions
Novembre 2019: l’entreprise agricole est créée.
Janvier 2020: Je signe (avec ma femme) pour acheter la ferme et des terrains agricoles à Deyrier, Cruseilles !
Et nous y voilà, maintenant il faut que ça pousse !

UN LIEU DE VIE

(Eet de travail)

Les parcelles sont situées à 750 m d’altitude, au cœur de Deyrier, hameau de Cruseilles. Entourés par les haies et prairies, les légumes ont une jolie vue dégagée sur les Aravis et les Bornes, et par temps très clair, on peut voir la mer…

 

Demain au jardin - Vue sur les montagnes
DSCN1757

UN LABEL

(Eet pas que)

Toute la production maraichère est certifiée Agriculture Biologique. Plus qu’un cahier des charges à respecter, pour moi, pour nous, c’est un point central, un moteur, dans la réflexion, la construction et l’ambition de notre projet :
Cultiver la biodiversité pour y prélever de quoi manger!
Retrouvez le cahier des charges du label AB ici

UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE

(Epour que tout tourne plus rond)

L’objectif est de produire pour les « gens du coin », afin de limiter les transports et déplacements. Aussi, la production est exclusivement vendue sur Cruseilles ainsi qu’à la ferme. Les matières organiques servant d’amandement proviennent également de Cruseilles. Les plans sont issus du bassin Genevois. 
Bref, je n’aime pas voyager et mes plantations non plus !

DSCN1479
DSCN1766

UN MODÈLE SANS TRAVAIL DU SOL

(le MMMMMMm.s.v. c'est la vie)LE

Fortement inspiré par le Réseau Maraichage sur Sol Vivant (MSV), j’ai construit mon projet avec pour objectif de limiter voire supprimer le travail du sol. Le sol est l’élément de base sur l’exploitation: soigner le sol plutôt que les plantes.
C’est pourquoi les terrains n’ont pas subit de labour avant d’être mis en culture. (et puis de toute façon, je n’ai pas de tracteur !)
Alors, je n’ai pas honte de le dire et de le crier sur tous les toits : ALLEZ LES VERS!!!

Plus d’info sur le MSV ici.
Plus d’info sur le MSV by Rémi, ici.

ET SI VOUS ÊTES COMME SAINT THOMAS, VENEZ VOIR POUR Y CROIRE...

(Attention, pas de mocassins ni de talons dans les champs)

Back To Top